Masterisation

Publié le par BD FOLC 56

Voici le texte de la FNEC FP FO à propos de la masterisation. Ce document est téléchargeable au lien suivant en document pdf, il est accompagné d'une pétition :
http://www.fo-snfolc.fr/spip.php?article1038

"Fin septembre 2009, 150 000 étudiants vont arriver dans les écoles, les collèges ou les
lycées et seront dans les classes 108 heures par an.
●Ces étudiants seront inscrits en master 1 ou 2 à l’université. Ils sont détenteurs d’une licence
et déclarent « se destiner aux métiers de l’enseignement » (circulaire n° 2009-109 du 20 août 2009).  
●Dès ce mois de septembre, 100 000 étudiants pourront être dans les classes pour « faire
cours et faire apprendre, conduire une classe et individualiser son enseignement … » (stages
d’observation et de pratique accompagnée) et 50 000 autres pour « prendre la responsabilité
d’une classe d’école, de collège, de lycée, ou exercer les fonctions de documentaliste ou de
CPE… » (stages en responsabilité).
●Les « stages en responsabilité » seront « rémunérés » à  raison de 34,30 € brut de l’heure.
Les stages « d’observation » n’ouvrent droit à aucune rémunération.
●A l’issue de cet « apprentissage » ces étudiants (« apprentis » en stage) pourront passer les
concours et obtenir - le cas échéant - le statut de professeur stagiaire. Rappelons qu’en 2009,
8 600 postes ont été ouverts aux concours du second degré et 7285 dans le premier degré. 
●Il ne s’agit plus de formation professionnelle avant le concours mais de constituer un vivier
de remplaçants et de bouche-trous sans droits, sans garanties, et « gratifiés ».
● 50 000 stages en responsabilité, cela représente 5 millions d’heures de cours sur une
année scolaire, l’équivalent d’environ 7700 postes de titulaires du 2d degré. A la rentrée 2009,
13 500 postes ont été supprimés !
●108 heures, c’est l’équivalent de 6 semaines de service d’un professeur certifié, ou 4
semaines de service d’un professeur des écoles.   
●Le ministère supprime massivement les postes de fonctionnaires titulaires destinés à
remplacer les enseignants absents et il travaille toujours à  la mise en place d’une agence de
remplacement. 
●150 000 étudiants sans droits, sans garanties,  sans statut, seront utilisés pour remplacer
certifiés, agrégés, PLP, CPE, P. EPS, professeurs des écoles, qui ont des missions
statutaires, un service hebdomadaire, des droits et garanties statutaires.
●150 000 étudiants par an, 50 000 payés à 34,30  € de l’heure (3000 € par an) et dans le
même temps, dans le second degré, 40 000 emplois supprimés (enseignants titulaires,
départs à la retraite non compensés) d’ici 2012 ! 
●Il s’agit de la mise en œuvre des décrets « masterisation » publiés au JO du 29 juillet 2009,
publication rendue possible par l’abstention de la FSU au CTPM du 28 mai puis par son refus
de siéger le 16 juin 2009 au Conseil Supérieur de la fonction publique de l’Etat.
●Aujourd’hui, le ministre Chatel met en place des groupes de travail. Pour y discuter de la
répartition annuelle des 108 heures ? De la répartition du nombre de stages ? De la
disparition des IUFM ?

La FNEC FP-FO a mené campagne depuis des mois contre la masterisation, pour le maintien du
recrutement par concours à Bac + 3 (bac + 4 pour l’agrégation), pour le maintien du statut de fonctionnaire
stagiaire en formation dès l’obtention du concours. 
La FNEC FP FO a  recueilli des milliers de signatures et prises de position. 
Force Ouvrière a voté contre les projets de décrets au CTPM et au CSFPE. 
La FNEC FP-FO demande le retrait des décrets.
La négociation doit s’ouvrir pour que des garanties soient données sur le maintien des concours CAPES,
agrégations, CAPLP, CAPEPS, COP, professeurs des écoles, CPE, pour le maintien du recrutement de
fonctionnaires stagiaires à bac+3 ou bac +4 (agrégation).
C’est sur cette base que la FNEC appelle les personnels à poursuivre la signature de pétitions et motions
pour l’abrogation des décrets. 

►Abrogation des décrets masterisation

►Retrait de la circulaire qui envoie les étudiants en stage

►Aucune classe confiée à un étudiant

►Aucune obligation de stage pour se présenter au concours

►Maintien des concours sous leur forme actuelle : maintien de la qualification disciplinaire "

Merci à la FNEC FP FO pour ce document. N'hésitez pas à le télécharger en cliquant sur le lien suivant :
http://www.fo-snfolc.fr/spip.php?article1038
et à imprimer et afficher au panneau syndical ou à faire tourner en salle des profs.
 Jean-François


« Mastérisation » :  Proposition de pétition  

Les personnels soussignés exigent des ministres : 
•  Abrogation des décrets masterisation
•  Retrait de la circulaire qui  confie les élèves à 150 000 étudiants en stage d’  « apprentissage » 
•  Maintien du recrutement à bac + 3 (bac + 4 pour l’agrégation)
•  Maintien des concours sous leur forme actuelle : maintien de la qualification disciplinaire
•  Maintien des IUFM, tous les sites, tous les postes"
 
Etablissement :
Ville :
Département :  
  
Noms, prénoms   corps          signatures  Noms, prénoms  corps         signatures
           
           
           
           
           
           
           
           
           

 
        
 
 
        
 
 
        
 
 
        
 
 
       




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article