Soutien aux profs de philo à faire connaitre autour de vous

Publié le par BD FOLC 56

Chères et chers camarades

Vous trouverez avec ce message, en pièce jointe, le texte d'une pétition initiée par l'Association des professeurs de philosophie de l'enseignement public (APPEP). Et vous pourrez constater, si vous joignez le site sur lequel cette pétition est mise en signature -
http://petitiondedoublementphilo.net - que le SNFOLC en est co-signataire.

L'APPEP nous a joint, au niveau national, comme elle a joint à notre connaissance l'ensemble des organisations syndicales du 2nd degré, pour nous communiquer cette pétition, et pour nous proposer de nous y associer. Ce que notre syndicat a fait sans réserve, et le contenu de la pétition le justifie :
- Ce texte va dans le sens d'une défense des intérêts matériels immédiats des enseignants de philosophie - et c'est bien le moins, pour un syndicat, d'y être sensible !
- Mais il conteste aussi, de fait, en réclamant le retour vers un rétablissement de droit du dédoublement de la 2nde heure de philosophie en séries technologiques, la logique de l'autonomie des établissements. C'est donc un texte qui rejoint pleinement notre contestation des réformes en cours, même s'il s'agit en l'occurrence d'un aspect particulier de ces réformes ; et donc, en défendant l'intérêt particulier de cette discipline, nous estimons les défendre toutes.

En conséquence, et pour ce qui nous concerne au SNFOLC 35, nous avons décidé de transmettre cette pétition à l'ensemble de nos syndiqués, en leur proposant :
- S'ils sont eux-mêmes professeurs de philosophie, de signer la pétition (dont la signature est réservée aux professeurs de philosophie) et de la faire connaître à leurs collègues.
- S'ils n'enseignent pas eux-mêmes cette discipline, de faire connaître la pétition aux collègues de philosophie qu'ils ont la possibilité de contacter.

Pour le bureau et reçu du 35
LA
 
Ci dessous le message reçu de la camarade qui suit le dossier pour le bureau national.
 
Le 7 oct. 2010 à 22:19, LEPEUVE@aol.com a écrit :

Cher collègue,
 
Le secrétaire général du SNFOLC,  Jacques Paris me communique le message suivant pour accompagner son accord avec la pétition de l'APPEP :
 
 
 
"Le SNFOLC répond favorablement à la demande de l’Association des Professeurs de Philosophie de l’Enseignement public (APPEP) de soutien à la pétition qu’elle lance pour le rétablissement des 4 heures hebdomadaires de philosophie en terminale S et le dédoublement des 2 heures en série technologique.
 
Le SNFOLC a combattu au cours de ces dernières années toutes les réformes ministérielles réduisant les horaires d’enseignement dans toutes les disciplines.
L’an passé le SNFOLC a participé à la bataille pour le retrait de la réforme Chatel qui non seulement continue dans cette voie régressive mais attribue aux CA et chefs d’établissements le pouvoir de gérer une grande partie des horaires d’enseignement et les dédoublements.
L’APPEP souligne à juste titre que « la répartition dans chaque établissement du volant d’heures de cours en « groupe à effectifs réduits » créera une mise en concurrence des disciplines et rompra de fait le principe d’égalité entre les établissements et entre les classes. »
Le dédoublement des classes en philosophie, comme dans toutes les disciplines, doit être régi par un arrêté ministériel et rétabli pour permettre un véritable enseignement et une préparation correcte à l'épreuve du baccalauréat.
L’horaire de 4 heures en TS et le dédoublement des classes de bac technologique doivent être maintenus ou rétablis, partout.
La diminution des horaires disciplinaires et leur distribution inégale d’un établissement à un autre aggrave bien évidemment les conditions d’exercice des professeurs, mais participe de la remise en cause de la valeur du baccalauréat.
 
Notre syndicat ne saurait l'accepter."
 
7 octobre 2010
 

Publié dans Prises de position

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article